"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 20 avril 2017

"Peter Both veille sur Mon Plaisir"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Je me fais le plaisir de vous présenter aujourd'hui la petite Mauricienne que Martine-Alison vient de finir de peindre.

Je vous invite à prendre le temps de contempler "Peter Both veille sur Mon Plaisir" et de vous perdre pour trouver l'âme de cet endroit qui se révèle sauvage et si beau.
Une douce promenade...

La légende raconte qu'il y avait un marchand de lait qui allait vendre du lait à la Laura, petit village de l'Île Maurice.
Un jour, il prit un raccourci et passa près de la montagne. Il se trouva nez à nez avec des fées qui dansaient. Il fut autorisé à venir les voir tous les jours s'il le voulait à condition de ne parler à personne de sa découverte. 
Mais le marchand de lait finit par raconter son aventure aux habitants. Les fées très en colère transformèrent sa tête en cette pierre qu'on voit sur la montagne Peter Both.

Le ciel bleu et les verts de la végétation fascinent. 
La magie de cette nature paradisiaque offre à ceux qui aiment l'authenticité, couleurs et saveurs.

Il est bon de sentir que la vie semble s'écouler dans le plaisir. Martine-Alison aime peindre le bonheur. 
Son pinceau chargé de couleur pleure des nuances de bleu, de mauve et de vert. Un mélange qui renvoie un joli métissage...

Avez-vous remarqué mon petit ❤︎ à la cime de mon chapeau ?... Un petit clin d'oeil à celui de la jolie petite Mauricienne !
Craintif et discret, mon ami emplumé le héron à dos vert, se protège du soleil sous la feuille de lotus.

Il est de coutume que les personnalités étrangères, en visite officielle, plantent un arbre en face de Mon Plaisir, cette belle bâtisse coloniale. Mes congénères ne peuvent que s'en réjouir !


Je déploie mes ailes et prend mon envol...
Voulez-vous m'accompagner pour une petite escapade au coeur de la campagne ?... Allons surprendre et abuser des couleurs et des parfums !...
De la fraîcheur, de la verdure, empruntons ce chemin !


"... Sir Icarus, le dalmatien de Martine-Alison, nous escorte !..."
"... Arrêtons-nous quelques instants !
Une odeur délicatement fleurie câline les narines de Sir Icarus..."

"... Petit bijou de la flore, l'orchidée sauvage..."

"... Le parfum du muguet se mêle à celui de la mousse des sous-bois..."


"... Tous les enfants rêvent d'une cabane dans la forêt !..."

"... Qui a cueilli du muguet sauvage n'oubliera jamais...
Pour le trouver, il faut marcher un peu, aller dans certains bois, chercher...
C'est comme les forêts à champignons, c'est secret !..."

"... Si tout simplement le temps pouvait s'arrêter sur la quiétude d'un paysage... 
Plus je l'admire et plus je l'aime !..."

C'est ce bonheur précieux que je vous offre en partage... Je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.

jeudi 30 mars 2017

"Fleur de lotus"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Demoiselle printemps s'installe et avec elle l'art de réordonner, de ranger, de faire le tri...
Au début de cette belle saison qu'affectionne Martine-Alison, j'ai fait du classement parmi les photos de ses oeuvres plus anciennes. 
Après avoir fait glisser du bout de mes ailes les photos, l'une après l'autre, j'ai décidé de vous montrer "Fleur de lotus".

Le titre de cette peinture est petit clin d'oeil au travail que notre artiste entreprend en ce moment sur sa peinture en cours... Un parallèle avec "lotus" !...
Chut ! vous comprendrez mieux lorsque je vous la dévoilerai achevée.

Les peintures plus anciennes de Martine-Alison avaient un fond moins travaillé. 
Chacune d'elles évolue aux travers de son expérience, de sa réflexion, de ses erreurs, de ses influences grandissantes dues aux voyages, aux rencontres... 
"Fleur de lotus" fait partie de l'itinéraire de sa vie... 

Martine-Alison chemine tel un funambule entre la toile d'hier et celle d'aujourd'hui. Elle chérit ses "bébés", même les tout premiers ! Ils font partie d'elle...

Le printemps est synonyme de magnifique spectacle. 
Je vous entraîne à la campagne... une ode à la nature, accompagnée des vers de George Sand.

"... La nature est tout ce qu'on voit,
Tout ce qu'on veut, tout ce qu'on aime.
Tout ce qu'on sait, tout ce qu'on croit,
Tout ce que l'on sent en soi-même..."

"... Elle est belle pour qui la voit,
Elle est bonne à celui qui l'aime,
Elle est juste quand on y croit
Et qu'on la respecte en soi-même..."

"... Regarde le ciel, il te voit,
Embrasse la terre, elle t'aime.
la vérité c'est ce qu'on croit
En la nature c'est toi-même..." - George Sand

La nature a besoin d'amour au printemps... 


Les primevères s'épanouissent en cadeau...


"... Des p'tites violettes blanches... Que j'aime ces fleurs !...
Sir Icarus, le dalmatien au ♡XXL de Martine-Alison ♡ aussi la nature..."


Il est bon de sentir les jours s'étirer et grignoter les minutes sur la nuit... Ne vous privez pas d'être heureux. Je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.

jeudi 9 mars 2017

"Peter Both veille sur Mon Plaisir" titre provisoire
huile sur toile - 50 x 50 cm, en cours...
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Ce n'est pas aujourd'hui que je vous dévoilerai "Peter Both veille sur Mon Plaisir" achevé. 
Toutefois, pour vous faire patienter, je vous propose un petit aperçu de cette oeuvre en chantier !

Allons nous promener dans le paysage comparable à un celui d'un conte de fée où l'on ne serait pas surpris de croiser un petit lutin !...
Ce petit lutin pourrait être moi, Léo le toucan !
Mon vol alangui par la chaleur m'a obligé à faire une petite pause derrière un bosquet ombragé. M'avez-vous repéré ?

Au loin, apparaît le gracieux château Mon Plaisir, cette grande bâtisse coloniale que fit édifier les anglais et qui a appartenu à Pierre Poivre.

Pierre Poivre était un voyageur, botaniste et administrateur colonial.
Il était né à Lyon le 23 août 1719 et mort le 6 janvier 1786 au château de la Fréta à Saint-Romain-au-Mont d'Or.

Pierre Poivre avait rapporté de ses expéditions de nombreuses espèces végétales dont des muscadiers et des girofliers.

Du bout de ses pinceaux et avec ses couleurs, Martine-Alison essaie d'apporter sa façon à elle de créer cette nature mauricienne qui a su la séduire...

Laissons-la déguster les couleurs qu'elle assimile à des saveurs !
Pour notre artiste, la peinture est complémentaire à la cuisine. L'inverse est tout à fait possible.
La cuisine a des couleurs, des formes, des textures et des contrastes.
La peinture fait passer un message et surtout des sentiments. Il en va de même pour la cuisine.
Pour ce petit billet, je vous ai concocté un petit menu avec à la carte :
Une belle promenade dans la campagne accompagnée de ses premières petites fleurs.
Le tout arrosé de soleil et de bonne humeur !



"... Les oreilles au vent, Sir Icarus, le dalmatien de Martine-Alison chevauchait les chemins malgré sa blessure à la griffe !..."

N'aimez-vous pas regarder la nature et rêvasser tout simplement ? Avec ces doux moments de quiétude, je vous dis bye ❤︎."
Léo, le toucan.

jeudi 23 février 2017

"Peter Both veille sur Mon Plaisir" - titre provisoire
Croquis sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Aujourd'hui j'ai dû prendre mon chapeau de soleil pour apparaître dans le dessin de Martine-Alison.
En cette période de l'année, le soleil mauricien casse les yeux et il fait chaud !

Au loin, vous pouvez apercevoir le pic de Peter Both situé au centre de l'Île Maurice, à Moka.
Au sommet s'y trouve une boule rocheuse qui a l'air d'être en équilibre.

La légende dit que les anglais partiraient de l'île le jour où le rocher au sommet de la montagne tomberait.
Le rocher n'est jamais tombé mais les anglais, eux, sont partis depuis longtemps !

Au premier plan, perché sur une tige de feuille de lotus, ce beau désordeur emplumé tenterait-il de séduire la petite manm'zél ?!
Ce n'est pas la peine qu'il frise le bec, je le surveille de près !

Au fil de sa nouvelle aventure picturale, Martine-Alison a dessiné le Château Mon Plaisir, une grande et belle demeure de style colonial, pourvue d'une jolie varangue.

A présent, notre artiste va prolonger son épopée mauricienne en essayant de nous séduire avec des mélanges harmonieux de couleurs...
Chut !!... Il va falloir attendre un peu ! Pas d'inquiétude, je vous montrerai l'évolution de son travail.

   

Après un mois de janvier particulièrement froid, le grand réveil de Dame Nature commence avec des températures quasiment printanières.

Suivez-moi dans la campagne pour une promenade à la recherche des premières fleurs !...
Elles nous apportent toujours une joie même si elles ne sont pas encore très nombreuses.

"... Oh !..."
"... Oh !..."
"... oh !..."
Elles nous font oublier les tristes couleurs de l'hiver... et nous confirment que Demoiselle Printemps n'est plus très loin.
Martine-Alison l'attend avec impatience. Elle est sa saison préférée... Et vous ?

Avec ces "oh" de jolis p'tits bonheurs, je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.

jeudi 9 février 2017

"Le coq de Barcelos et Lisa la petite lisboète"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Après de longues heures passées à la dollhouse devant le chevalet, Martine-Alison vient de signer sa dernière oeuvre, "Le coq de Barcelos et Lisa la petite lisboète".
Une lente incubation devenue une peinture parlante et une poésie silencieuse.
Une peinture qui met en scène Lisbonne. 
Un joli voyage où la petite Lisa semble ravie dans cet univers où les couleurs lui font l'amour...

Chaque peinture de Martine-Alison est une divagation, une sorte de théâtre. Elle nous offre du rêve et de la réalité. Chaque petit coin de la toile est habité et s'épanouit...
Moi, Léo le toucan, je partage le décor avec mon ami emplumé, le coq de Barcelos occupé à observer le petit colimaçon ! Comment me trouvez-vous ?

Par le biais du trait, notre artiste va sauter et gambader dans l'espace de la toile blanche qu'elle vient de placer sur son chevalet.
Une nouvelle aventure va commencer...

Aujourd'hui, je vais vous proposer une petite excursion au pays de Matisse avec une très belle rétrospective qui lui est consacrée au Musée des Beaux-Arts de Lyon.


L'exposition rend compte des principaux moments de son parcours artistique, l'aboutissement de toute sa vie.

Le dessin occupe une place centrale, tant par la diversité de ses moyens que dans ses supports.
Chacune des salles du musée offre un dialogue entre dessins et peintures, gravures et sculptures.

"... Pratique matissienne du dessin... Le noir de l'encre ou du crayon...
Femme assise dans un fauteuil 1936, fusain et estompe sur papier...
Modèle allongé (soeur d'Antoinette) vers 1919, graphite sur papier..."

"... La serpentine - 1909, bronze, fonte Valsuani, 1929..."








Par cette exposition, le Musée des Beaux-Arts rend hommage à Henri Matisse qui en 1941, subit une opération à Lyon.
Il en ressortira "ressuscité", riche d'une énergie nouvelle... 
Particulièrement attaché à la ville de Lyon, Henri Matisse donnera au Musée des Beaux-Arts un ensemble de dessins.

Pour illustrer la Saint Valentin, je vous offre le "Coeur" Album Jazz n°7, Estampe 1947 de Matisse.



Pour celle ou celui que vous aimez, pourquoi ne pas dire "je t'aime" avec des douceurs ?...


Brrr... Je ne parviens pas à aimer l'hiver comme l'été !... 
Blotti près du feu, je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.